Polypose Nasale / B12 et Probiotiques : newsletter d’Aout 2014

By Leave a comment

Polypose Nasale, La Vitamine B12 et les Probiotiques

Chers Lecteurs,

Depuis quelque temps, mon odorat est si bon que je dois luter pour ne pas me jeter sur tous les aliments qui me passent sous le nez! C’est en soit une excellente nouvelle, même si cela demande un peu plus de caractère.

J’ai testé depuis 3 mois deux nouveautés : je prends chaque jour des probiotiques pour la polypose nasale, et de vitamine B12 pour les Sulfites.

Je vous rappelle que je ne suis pas médecin, je suis un simple patient qui partage son expérience. Si ce que je discute aujourd’hui dans cette newsletter retient votre attention, je vous invite à en parler avec votre médecin avant de faire quoi que ce soit. Parlez en avec votre généraliste, je ne crois pas que votre ORL s’intéresse à ces sujets.

La vitamine B12 et les Sulfites. 

La vitamine B12 n’entre pas à proprement parler dans le mécanisme de dégradation des sulfites, mais il semble qu’elle est de nature à réduire les conséquences de l’intolérance aux sulfites chez certaines personnes. La vitamine B12 est hydrosoluble, c’est pour cette raison qu’il n’y a pas de risque de surdose, et le trop-plein est évacué par les urines en leur donnant une couleur jaune fluorescente. Pendant le 1er mois, j’ai évacué rapidement cette vitamine B12 dans mes urines dans les 2 heures qui suivaient la prise. Je me demandais alors si ce complément ne servait en fait a rien.  Après 1 mois, je n’avais plus cette coloration et j’en déduis donc que mon organisme est maintenant capable de capter et utiliser ce complément de vitamine B12.

Il existe de nombreuses formes de vitamines B12, dont certaines sont plus ou moins disponibles pour notre métabolisme. La forme la plus appropriée est la vitamine B12 methylcobalamin. Si la vitamine B12 est à priori sans danger, je vous recommande néanmoins d’en parler avec votre médecin si vous envisagez en prendre de manière prolongée.

Pour en savoir plus sur tous les effets des Sulfites sur la santé, lisez cet article : http://les-sulfites.com/naturels-allergie-intolerance-vin/

Les probiotiques et la polypose nasale

L’intérêt des probiotiques d’une manière générale est de contribuer au bon équilibre de notre système digestif. Les probiotiques sont des levures et des ferments vivants. Ils sont présents naturellement dans des aliments comme les yaourts, les fromages, ou même la choucroute (mais elle contient une grosse dose de sulfites). Une partie des probiotiques que nous consommons est détruite par l’acidité de l’estomac, mais ceux qui parviennent jusqu’à notre intestin et notre colon participent à la bonne santé de la flore intestinale.

La bonne santé de notre muqueuse intestinale et le rôle du système immunitaire intestinal sont étudiés dans le cas de nombreuses maladies en particulier chroniques et inflammatoires.

La littérature disponible sur les probiotiques nous apprend qu’ils régulent le système immunitaire de l’intestin en le renforçant lorsqu’il est faible, et en le diminuant lorsqu’il est trop fort, par exemple en cas d’inflammation. Les probiotiques vont donc participer à renforcer la barrière intestinale. Lors de la digestion, les aliments que nous mangeons sont progressivement découpés en molécules jusqu’à devenir si petites qu’elles sont alors des nutriments que notre métabolisme va utiliser directement. Mais toutes les molécules ne sont pas découpées en ces nutriments directement utilisables. Il reste des grosses molécules dont une bonne partie va être éliminée par les selles. Mais, si notre paroi intestinale est affaiblie, elle devient aussi poreuse. C’est là qu’elle va laisser passer dans notre système sanguin certaines de ces grosses molécules, qui sont pourtant inutilisables par notre métabolisme.

Mais quel lien avec la polypose nasale me direz-vous ? Rappelons-nous ce que nous dit le Docteur Seignalet : il considère la polypose comme une pathologie d’élimination : “je considère ces “polypes” comme des épaississements de la muqueuse nasale lies à l’inflammation de celle-ci, par suite du passage chronique de leucocytes transportant des déchets depuis le sang jusqu’a la surface de la muqueuse. Effectivement les polypes fondent généralement comme neige au soleil, lorsque les patients pratiquent le régime alimentaire hypo toxique.” – Jean Seignalet, l’alimentation ou la troisième médecine, Ed François Xavier de Guibert, Paris 2004, p.537.

En résumé, la prise de probiotiques peut contribuer à renforcer notre barrière intestinale, diminuer le nombre de ces grosses molécules toxiques qui passent dans notre système sanguin et vont irriter notre muqueuse nasale lors de leur élimination.

Les probiotiques se présentent souvent sous la forme de comprimés contenant de la maltodextrine qui leur sert de support. Sachez que la loi autorise la maltodextrine à contenir un niveau résiduel de sulfites jusqu’à 100 mg/kg. En imaginant que la maltodextrine constitue la majeure partie d’une capsule de probiotique qui pèse 1 gramme, nous aurions donc 0,1 mg au maximum pour une capsule. C’est une dose très faible et 500 fois inférieure à celle de 3 verres de vin. Si vous pensez que c’est un risque pour vous, Simone (Merci !) à trouvé un probiotique qui ne contient à priori pas de Sulfites : il s’agit de LACTOPHAR du laboratoire nutriphyt.

Venez partager vos expériences et poser vos questions sur les probiotiques sur le forum : https://polyposenasale.com//forum/les-probiotiques/

Je continue ces tests bien sur et je vous tiendrais au courant de l’évolution des résultats. Bonne vacances à ceux d’entres vous qui partent.

On ne lâche rien !

Bertrand.

http://les-sulfites.com

https://polyposenasale.com/

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.