Polypose unilatérale puis bilatérale | Présentez vous ! | Le Forum sur la POLYPOSE NASALE

Attention, ce forum contient des avis personnels de patients qui partagent leur expérience de la Méthode 12 Clés pour VAINCRE la Polypose Nasale, mais aucun avis médical. Demandez toujours conseil à votre médecin !

Vous profiterez mieux de ce forum et vous gagnerez un temps précieux si vous lisez 12 clés pour VAINCRE la polypose nasale avant.

Avatar
Log In

Please consider registering
Guest

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Min search length: 3 characters / Max search length: 84 characters

Register Lost password?
sp_TopicIcon
Polypose unilatérale puis bilatérale
RSS
Avatar
Julien
1
28 June 2017 - 23 \\11 36 \\06\\36\

Bonjour à tous,

J’ai 26 ans et je souffre d’une polypose depuis plusieurs années. Une polypose nasale unilatérale m’a été diagnostiquée par mon ORL en avril 2012, je pouvais alors voir mon polype à l’œil nu. Mon ORL m’a prescrit un traitement de cortisone par voie orale, ainsi qu’un spray nasal à base de cortisone. Ne voyant pas d’amélioration satisfaisante, j’ai fini par accepté l’opération et me suis fait opéré en juillet 2013. Lors de l’opération, l’ORL a également redressé ma cloison nasale qui était déviée, ce qui – selon lui – aurait pu être une des causes provoquant mes polypes.

Après deux ans sans problème majeur au niveau de mon nez, pendant lesquels je pouvais de nouveau véritablement respirer par le nez, mon ORL m’a de nouveau diagnostiqué des polypes. Mais cette fois-ci dans chaque fosse nasale. Mon ORL me propose donc de nouveau un traitement par voie orale lorsque nécessaire, ainsi qu’un traitement quotidien à base de corticoïde locaux (Rhinocort, Nasacort, etc.). Il me conseil également un lavage quotidien de mes fosses nasales à base d’eau salée (douche nasale). J’ai alors compris le cercle vicieux qui m’attendait avec une médecine traitant des symptômes (les polypes) et non la cause des polypes.

Dès janvier 2016, je me suis donc tourné vers d’autres médecins, proposant des solutions alternatives. J’ai également lu – en grande partie – l’ouvrage de Jean Seignalet L’alimentation ou la troisième médecine ou celui de Giulia Enders Le charme discret de nos intestins. Mon nouveau médecin m’a fait faire des tests d’intolérances alimentaires (très forte intolérance à toutes les levures, au blanc d’œuf, aux amendes et aux noisettes). J’ai évité ces aliments et également pris des gellules stimulant ma flore intestinale (https://compalia.fr/associations/110-flore-ferments-120-f-booster.html). J’ai également quitté Paris, où j’étais pour mes études, pour aller faire un stage en Allemagne à Fribourg-en-Brisgau, ville pionnière en matière d’environnement et d’écologie. J’ai donc « quitté », même si elle n’est pas pour autant absente, la pollution – une source supplémentaire d’irritation de mes muqueuses nasales.

Ne voyant toujours pas d’amélioration majeure, j’ai décidé d’acheter en janvier 2017 le livre de Bertrand Waterman 12 clés pour vaincre la polypose. Il m’a permis notamment de comprendre mon cycle nasal et comment utiliser correctement la douche nasale et les corticoïdes locaux. J’essaye depuis également de limité les sulfites (notamment dans les fruits secs et dans le vin).
Malgré tous ces efforts, me voilà de nouveau en période de crise (difficulté à respirer, sommeil perturbé, fatigue intense, etc.). Je suis donc allé voir un ORL en Allemagne pour pouvoir avoir un traitement susceptible de me soulager, ne serait-ce que temporairement. Mais cet ORL ne regarde que mon nez et non les sinus et m’affirme que je n’ai aucun polype (selon mon ORL français, j’en avais de nouveaux il y a quelques mois, au niveau des sinus). Toutefois, je lui décris mes symptômes (douleur au niveau des sinus, maux de têtes, difficulté à respirer, etc.) et il me donne donc un antibiotique (Ciprofloxacin).

Voici mon problème et mes questions :
- Je ne suis pas convaincu que cet antibiotique va véritablement me soigner (je n’ai pas commencé le traitement). Dois-je m’orienter vers un autre ORL ?
- Presque toutes mes périodes de crises surviennent sur la période avril-mai-juin. Est-ce le cas d’autres personnes sur ce forum ? Je pense consulter bientôt un allergologue (ce qu’aucun médecin ne m’a jamais conseillé !).
- Que puis-je faire d’autre pour gérer au mieux cette nouvelle crise ?

Merci d’avoir pris le temps de me lire et n’hésitez pas à partager vos conseils et vos avis,

Avatar
Bertrand
285 Posts
(Offline)
2
29 June 2017 - 18 \\06 04 \\06\\04\

Bonjour Julien,

Et bienvenu sur le forum.

Mon premier commentaire est sur le diagnostic différent entre les deux ORL. Les polypes sont généralement visibles avec une simple camera endoscopique, ce long tube flexible et fin que les ORL français utilisent pour visualiser nos fosses nasales et les sinus maxillaires. Les ORL français demandent souvent en plus un scanner de tous les sinus afin de voir aussi l'étendue des polypes dans les sinus ethmoidaux, frontaux et sphenoides.

Quels sont les outils que l'ORL allemand a utilisé ? Sans une camera endoscopique au minimum, je ne vois pas comment il a pu regarder autre chose que l'entrée de votre nez.

Cordialement.

On ne lâche rien !
Bertrand.

Avatar
Julien
3
29 June 2017 - 21 \\09 04 \\06\\04\

Bonjour Monsieur Waterman,

Merci pour votre réponse rapide et pour tout votre travail

Je ne connais pas le nom exact des instruments que l'ORL allemand a utilisé. Il a d'abord regardé l'entrée de mon nez avec une lumière. Puis, comme j'ai insisté, il a utilisé une tige rigide qu'il a enfoncé un peu dans mon nez.
Mon ORL français en revanche m'avait diagnostiqué mes polypes avec une caméra endoscopique (flexible et long). J'avais déjà fait un scanner et une IRM des sinus, mais seulement lors de ma première polypose (unilatérale), et donc avant de me faire opérer.

Cordialement

Avatar
Bertrand
285 Posts
(Offline)
4
30 June 2017 - 22 \\10 10 \\06\\10\

Bonjour,

Vous confirmez plutôt mon étonnement quant au diagnostic de l'ORL allemand qui me parait un peu léger.
En cas de crise avec un infection majeure, je faisais personellement la chose suivante :

- Passage a deux nettoyage par jour au lieu d'un, toujours avec une solution isotonique.
- Utilisation immédiate des remèdes homéopathiques et des huiles essentielles.
- Si la crise dure plus de deux semaines, ou s'il est déjà trop tard, il n'y a malheureusement pas d'autres solutions que les antibiotiques, voir les corticoides.
- Je suis personnellement passé de 4/5 crises par an, et donc limite deuxième opération, à 1 crise tous les deux ans.

Maintenant, si vos périodes de crises sont toujour au meme moment, un rapport avec une allergie ou un irritation des muqueuses due aux pollens par exemple ?
Il faut tenter d'identifier la cause de votre inflammation et l'adresser pour aller mieux dans la durée. C'est l'approche que je développe dans le livre.

On ne lâche rien !
Bertrand.

Avatar
Julien
5
2 July 2017 - 13 \\01 35 \\07\\35\

Bonjour

Merci pour votre réponse

Malheureusement ma crise dure déjà depuis plus de deux semaines (mais je n'ai pas pris de remèdes homéopathiques ou d'huiles essentielles - une erreur certainement). Je vais donc essayer de voir un autre ORL afin d'avoir un autre diagnostic et un éventuellement traitement efficace.

Avatar
Julien
6
3 July 2017 - 21 \\09 46 \\07\\46\

Bonjour,

Je suis allé ce matin au service ORL du CHU de Freiburg. J'ai vu plusieurs ORL qui m'ont bien confirmé que j'avais des polypes. Ils m'ont donc prescrit le traitement classique (antibiotique, cortisone par voie orale, et corticoïdes locaux en spray). J'ai été agréablement surpris par la qualité de leur service ORL puisqu'ils m'ont fait faire des tests que je n'avais jusqu'alors jamais fait:
- calcul de mes capacités respiratoires par le nez
- tests d'odorat et de goût
Ils m'ont également conseillé de faire un bilan allergologique ainsi qu'un contrôle dentaire (racines, caries). Il me semble donc qu'ils ont une approche qui se rapproche donc - même si elle n'est pas aussi complète - de celle que vous développez dans votre livre.

Un autre point intéressant, ils m'ont prescrit les comprimés de cortisone et l'antibiotique selon un schéma:
- nombre de comprimés variant selon les jours
- schéma à suivre pendant une semaine, puis à recommencer après une semaine de pause

Enfin, ils m'ont dit de revenir dans quatre semaines pour faire une IRM si je ne sentais pas d'amélioration majeure.

Avatar
Bertrand
285 Posts
(Offline)
7
4 July 2017 - 15 \\03 42 \\07\\42\

Bonjour Julien,

Effectivement, c'est plutot un bon diagnostic et de bonnes recommandations pour commencer ! Il semblerait que le premier ORL que vous avez consulté prenait les choses à la légère ! C'est parfois le cas en France également avec de vieux médecin qui excercent en cabinet et qui ne se sont pas forcément formé depuis longtemps ...

On ne lâche rien !
Bertrand.

Avatar
jpwax
8
6 July 2017 - 11 \\11 08 \\07\\08\

Bonjour, j'ai lu avec intérêt les symptômes décrits par Julien . Comme lui, j'ai suivi les mêmes étapes de questionnement , supposition, de déduction, de diagnostique des ORL impuissants. Si vous voulez voir comment j'ai réussi a récupérer mon odorat , allez voir sur le forum aliments antioxydants et huiles essentielles. Cela pourra vous guider dans la recherche de votre guérison.
Actuellement , je ne prends plus que des remèdes naturels qui ont vaincu mon état inflammatoire (arrêt des éternuements, des écoulements d'arrière gorge, de narine bouchée et retour de l'odorat.)

Forum Timezone: UTC 2
All RSS Show Stats

Administrators:
Bertrand

Top Posters:

nicoom73: 3

Newest Members:

Aidenfoove

MackenzieEcoxy

inseste

floydvd16

AnthonyLef

Danielhes

margieyo11

silviajs18

hotelQuogy

AnnrEf

Forum Stats:

Groups: 2

Forums: 20

Topics: 182

Posts: 906

 

Member Stats:

Guest Posters: 185

Members: 295

Moderators: 0

Admins: 1

Most Users Ever Online: 140

Currently Online:
6 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)